L'histoire

  • Les enfants sont rangés avant de prendre place dans la classe
    C’est à la suite d’un voyage effectué au Népal avec mon amie Gabrielle en Avril 2010 que je tombe sous le charme de ce pays et de ses habitants. A notre arrivée, notre pérégrination dans Katmandu est à la fois fascinante et repoussante, au milles couleurs, ethnies, saveurs, odeurs... les contrastes sont saisissants et les gens adorables, accueillants.
  • Les enfants sont rangés avant de prendre place dans la classe
    Lors de ce périple, nous découvrons l’isolement des villages, le dénuement dans lequel vit ce peuple mais très vite, nous nous laissons séduire par l’accueil réservé par les villageois et les enfants en tout genres.
    Au cours de ce périple, Purna (guide et responsable de l’agence locale de trek à Katmandou), me fait part d’un projet qu’il souhaiterait mettre en œuvre à savoir :

    créer une école et son internat à l’ouest de POKARA dans la région de Syangja.

    Cette région peu fréquentée par le tourisme présente des insuffisances dans le domaine sanitaire, social et éducatif.
    A ce jour, le plus important est de permettre aux enfants de ce village et ses alentours de pouvoir bénéficier d’une scolarité à temps plein.
  • Les enfants sont rangés avant de prendre place dans la classe
    C’est ainsi, que, dès notre retour en France, je décide de créer l’association : "Ecoliers du Toit du Monde" avec une poignée d’amis, ce, afin de mener des actions pouvant contribuer et apporter un soutien financier et humanitaire.

    Tout est à faire, construction de l’école, sanitaire, cuisine, internat, achat du matériel...

    Cette école pourra leur offrir un avenir meilleur.
    En évitant :
    • - le déracinement vers Katmandu,
    • - le travail dans les champs,
    • - d’être happé par des réseaux de prostitutions...


    ’éducation est une condition indispensable


    Ecoliers du Toit Du Monde s’inscrit dans un droit fondamental pour tous à savoir, l’éducation pour tous. « Eduquer, enseigner à ces enfants, c’est contribuer à la sécurité, la santé la prospérité et l’équilibre écologique dans leur pays en même temps qu’elle favorise le progrès social, économique, culturel, la tolérance et la coopération internationale. L’éducation pour tous, n’est pas seulement une fin en soi. Elle est l’assise d’une formation permanente et d’un développement de l’être humain sur laquelle les pays peuvent édifier de façon systématique d’autres niveaux et d’autres types d’éducations et de formations. Un autre but, non moins fondamental, au développement de l’éducation est la transmission, l’enrichissement des valeurs culturelles, leur identité et leur valeur. Sans oublier d’évoquer : l’équité entre homme et femme, mais également entre castes et ethnies.

    L’éducation est une condition indispensable, sinon suffisante du développement de l’individu et de la société. Reconnaissant que le savoir traditionnel et le patrimoine culturel autochtone ont une valeur et une validité propres, ils peuvent servir aussi bien à définir qu’à promouvoir le développement. » Extrait du texte de la convention internationale des droits à l’éducation.


    Aussi, nous avons pour objectif premier d’acheter un terrain et d’y construire deux classes pour débuter avec une capacité d’accueil de 20/25 enfants, pour la rentrée 2013.

    RECAPITULATIF DES ACTIONS MENEES :

    • Juillet 2010 : Création d’Ecoliers du Toit du Monde
    • Janvier 2011 : Création de l’Association Vision Népal + création d’un partenariat Franco-Népalais
    • Mars 2011 : Achat d’un terrain (financé par Terres sans frontière et Ecoliers du Toit du Monde)
    • Avril 2011 :
      • - Scolarisation de 15 enfants en école privées (financé grâce aux parrainages)
      • - 2 contrats personnalisés pour les 2 pré-adolescents (financé grâce aux parrainages)
    • Décembre 2011 : Extension du terrain + Achat de briques, de matériaux de premières nécessités. (Financé par Les amis planteurs de la citrouille et Ecoliers du Toit du Monde) Organisation pour la mise en œuvre de la première tranche. Début des travaux.


    • De Janvier 2012 à Juin 2013 : Construction du bâtiment.
    • Avril 2014 : Première rentrée des classes.
    • Juillet/Aout 2014 : Travail de finition
    • Septembre 2014 : aménagement de l’espace extérieur.